La fin de quelque chose du point de vue gastronomique et le début d'autre chose : les sensations gustatives culminantes.

 

 

 

On remerciait les Dieux non seulement pour la bonne récolte, mais aussi pour toutes les bonnes choses de la vie, car il fallait manger pour vivre. Une excellente méthode ! Aujourd'hui, seul, l'homme sage d'esprit sait manger. Il s'agit de faire avec intelligence une sélection de nos aliments qui conviennent le mieux à notre organisme. Car savoir s'alimenter est une science. Du point de vue gastronomique, se soumettre à de nouvelles règles de consommation est irréfutable à condition que la cuisine soit savoureuse. On ne peut que remercier les Dieux de ce changement qui a su bouleverser les codes de la cuisine. L'alimentation n'est plus livrée désormais à nos habitudes et nos préjugés, elle dépend de notre avenir.

 

Nous sommes obligés de modifier malheureusement des recettes de générations gourmets et de cordons bleus. On fait souvent d’un bon plat quelque chose de médiocre, faute de savoir. Tout chef devrait connaître le rôle de chaque ingrédient dans le mets qu’il confectionne afin de savoir comment un plat transformé sera modifié au point de vue du goût et de la présentation.

 

 

 

On paie souvent la rareté d’un produit, son aspect et son arôme.

 

Mais un aliment bon marché sera aussi savoureux qu’un aliment cher s’il est préparé habilement et élégamment.

 

On se soumet désormais à des règles hygiéniques mais à condition que la cuisine soit savoureuse.

 

Le Français sera toujours Gourmet et gourmand.

 

 

 

Glace à la Ricotta et myrtilles sauvages.

 

 

 

1/2 litre de lait

 

4 jaunes d’oeuf

 

120 gr de sucre

 

1 bâton de vanille

 

200 gr de Ricotta

 

20 cl de crème liquide

 

250 gr de myrtilles

 

 

 

Faites chauffer le lait et la vanille. Cassez les oeufs et mettez les dans une terrine avec le sucre. Travaillez au fouet pour rendre le mélange mousseux. Versez petit à petit le lait chaud. Procédez ensuite comme une crème anglaise. Sur feu doux, mélangez la préparation jusqu’à ce qu’il épaississe. Elle deviendra onctueuse en refroidissant. Versez la crème dans un récipient et réfrigérez durant 1h.

 

Fouettez la Ricotta et la crème fraîche liquide au batteur pour obtenir une crème chantilly.

 

Incorporez ce mélange à la crème aux oeufs. Incorporez les myrtilles et parfumez à votre goût. Tournez en sorbetière. Placez au congélateur quelques heures avant de déguster.

 

 

Patricia Richier