ENNA

de PLK

(2020)

 

 

 

PLK signe ici son deuxième album après Polak, situant les autres projets comme des mixtapes.

 

Le point fort de l’album est très sûrement le fait que Polak arrive très bien à diversifier ses musiques, et ce sans aucun problème. Il arrive à nous faire passer d’un banger énervé avec un feat Niska à un son plus posé comme Les Comptes

 

En parlant des featuring, ils sont eux aussi tous très différents et agréables à leur manières. J’ai très peu accroché a la collab avec Niska ou celle avec Heuss, ce n’est pas le genre d’artiste que j’aime écouter, Jsuis plutôt dans le genre puriste qui écoute du rap conscient et qui aime pas trop s’ambiancer de temps en temps (honte à moi, s’ambiancer sur Resaux de Niska je suis sûr que c’est très sympa). Mon feat préféré reste celui avec de RimK qui est assez singulier.

 

Je reproche à l’album sa direction artistique assez basique, j’aurai aimé voir une intro et quelques interludes pour donner une sorte d’histoire à l’album (comme dans Trinity de Laylow par exemple ).

 

Globalement l’album est assez simple, il s’écoute tout seul avec plaisir mais n’est pas le genre d’album avec des paroles réfléchies et des figure de style toutes les deux lignes. Ce n’est d’ailleurs probablement pas le genre de musique que l’artiste aime faire.

 

Les paroles et le style ne me touchent pas spécialement, mais je ne doute pas que ces sons tourneront beaucoup dans les prochains mois dans des soirées ou dans les écouteurs pour aller taffer.

 

Mention spéciale au titre Les comptes que j’ai déjà mentionné et qui est sans aucun doute le meilleur de l’album et que je réécouterai souvent.

 

Bonne écoute de l’album !

 

PS: mangez des brocolis

 Solène LEVEZO