INTERVIEW

 ROAN MARCAULT

varois d’adoption

 

Je travaille en communication dans divers domaines d’expression : infographie, photo, administration web, événementiel. Et juste pour ma pomme un peu artiste, barbouilleur, crayoniste…


Tes passions ?

La question serait plutôt : T’es passion ? Par ce que je fonctionne comme ça. Je suis un passionné. Un vrai. Peu importe de quoi, car au fil du temps les passions évoluent avec l’environnement, avec l’âge, avec l’expérience. Comme un flux d’actu, la dernière pousse les autres. Même si ma curiosité est en Une de mon profil, je ne m’éparpille pas. Je sais que je n’aurai pas 2 vies pour tout faire, alors je lève le pied et me consacre à 1 seul truc à la fois. Mais en général, d’un concept d’artiste à l’univers, la création et sa mécanique épuise une bonne partie de ma vie.

 

Qu’est-ce qui t’énerve le plus dans la vie ?

Les extrémistes, les bien-pensants, les certitudes, les redresseurs de torts et à travers.

 

Et dans la mode?

La réponse est dans la question : la mode. Suivre la mode comme le troupeau suit le premier de la horde. Moi, j’invente. Je fais les vides-greniers avec ma femme et j’y dégotte la vieille redingote pour épater mes potes. Ah super, elle vient d’où ? Et je réponds : New York, une affaire ! Je l’ai eu à cinq miiiiilles ! Mais je leur dis pas que la somme est en kopecks.

 

Que sais-tu faire que peu de gens peuvent faire ?
Faire craquer mon pif. Je maîtrise le truc les doigts dans le nez. Oups, j’en ai déjà trop dit !

 

Dieu créa la femme. T’aurais créé quoi toi ?
Eh bien en tant qu’adjoint, j’aurais terminé l’ouvrage.
Je l’aurais habillée des plus belles parures pour la sublimer. Par contre, j’ai du mal avec les gens qui ne terminent pas le boulot.

 

Il y a un rêve que tu fais souvent et que tu as vraiment envie qu’il se réalise ?

Minot, j’étais plutôt médiocre à l’école, je rêve souvent que je passe un examen sans avoir révisé, sachant que je cours à l’échec. J’en suis malade. Et bien j’aimerais passer un concours en étant bien préparé et incollable, mais là je retombe dans le rêve. Tiens, çà me rend malade...

 

À part Carlos, t’écoutes quoi en boucle dans ton MP3 ?
Ah le chanteur d’Oasis ? (Pub 1984) Ben Annie Cordy, Mike Brandt, Gotainer, et puis ça monte en gammes : Nougaro, Dutronc, Calogero… et au sommet il y a l’époque Woodstock et les groupes pop-rock des années 70-80. Je dois avoir 3000 incontournables dans ma playlist. Du coup je n’ai pas de place pour l’écoute en boucle à l’oreille.

 

Quel shooting t’a le plus marqué ?
C’était lors du premier exercice d’intervention des forces spéciales dans un collège. J’étais au cœur du dispositif. Mais tellement près que les douilles éjectées tapaient ma cuisse. Non, cherche pas, il n’y a pas de contrepèterie !

 

Quelle technique de retouche est ta favorite, l'indispensable ?
J’aime bien bricoler les niveaux. En 2 coups de curseur à pot, l’image est plus profonde, plus riche. C’est mon oncle qui était garde-barrière en Haute-Saône, qui m’a montré le truc du passage à niveaux.

 

Raconte-moi une anecdote où tu t’es retrouvé totalement ridicule
J’accompagne la secrétaire d’État à l’Écologie dans un périple varois. Son directeur de com. me demande de faire une photo pour son profil et je réponds professionnellement : ok, mais je préfère le 3/4 voire carrément de face pour un portrait. Et il me cloue en précisant que c’est pour son profil Twitter. Oups ! Je disparais du paysage écologique au moins 5 secondes.

 

ET SI…

 

tu étais quelqu’un d’autre…
Je kiff les écrivains, les humoristes. Raconter et mettre en forme des histoires m’aurait plus. Mais j’ai guère évolué depuis les histoires de Toto. À ce propos la mère de Toto à 3 fils : Pim, Pam et ...

 

tu souhaitais un vœux pour une cause humanitaire.
Qu’on ait tous d’excellentes raisons de rester chez soi, manger, travailler pour une vie saine et agréable dans son pays.

 

tu gagnais au Loto ou un truc comme ça.
Fastoche, je me paie une villa vue mer en flanc de colline du Rayol, où comme dans les Thunderbirds (série d’animation des années 70), les palmiers de ma plage s’écartent chaque fois que je sors du garage mon vaisseau spatial gonflable pour aller me baigner.

 

tu étais acteur/trice…
Déjà être acteur de sa vie, c’est pas mal. Mais clown ne m’aurait pas dérangé, et puis je suis à bonne école, il y en a plein autour de moi, même chez mes copines.


tu étais président de la République…
Quitter Bouzolles et installer ma famille à l’Élysée : Liberté, Égalité, FraterniTuche !

 

DANS TA VIE:

 

Quel est ton surnom et pourquoi ?
Vivant ! C’est la Belette qui m’appelait comme ça.

 

C’est qui ton meilleur pote ?
J’ai 1 pote dans chaque domaine. En général les potes ça se compte sur une main pleine de doigts et pas plus.

 

C’est qui le meilleur dans son rôle ?
Ils sont tous référents dans leur spécialité.

 

T’aimerais être à la place de qui ?
À la place du gardien du temple des secrets pour faire chanter ceux qui ont beaucoup trop de voix à mon goût !

 

Ta devise préférée…
Qui ose gagne !

 

Qui se la pète plus que toi (dis le si c’est le président !) ?
Je suis obligé de dire les noms ? Parce que là, j’en ai pour la journée...

 

Ton coin préféré ?
La réponse sera très carrée. Les 3 autres sont pas mal non plus. Pourquoi se limiter à 1 ?

 

Quel est ton meilleur souvenir ?
La naissance de mon fils, cette vague idée d’être père qui se transforme en 3D avec du son. Cette chose toute gluante et qui sort de je ne sais où !
et dans tes retouches ? Eh bien pour le retoucher, une fois qu’il est dehors c’est compliqué, voire un peu tard. Heureusement j’avais le meilleur outil du monde à mes côtés : ma femme.

 

Ton top 3 des photographes avec qui tu as travaillé ?
Marcel, Riton et Félicien ! Mais ils ne sont pas très connus. Il y a aussi ma femme, mon gosse. On fait des concours. Par exemple, on dit aujourd’hui, on fait la photo la plus c.. C’est pas forcément moi qui gagne.

 

Avec qui souhaiterais tu travailler ?
Laurent Ballesta. Réputation mondiale dans le monde de la plongée sous-marine

 

 

UN PEU DE TOUT...

 

 

Connais tu une recette de cuisine ?
Oui. J’ai plus d’un tour de main dans mon saladier. Je fais très bien les glaçons pour l’apéro et la vinaigrette pour la salade. Mais depuis que j’ai la plancha, j’ai su étoffer mon carnet de savoir-faire  et ma boite à bobos!

 

Quel est l'habit que tu as acheté, mais que tu n’as jamais osé porter ?
Un pantalon écourté dégoté aux puces. Coupe géniale, mais falzar

 beaucoup trop court, on dirait un short besogneux. Ah si j’avais été clown !

 

Dans une soirée karaoké, quelle chanson choisis-tu de chanter ? 
Ah, dites-moi pourquoi avec la gueule que j’ai, les femmes me trouvent beau...Serge Lama – Superman. Je la chante sous la douche chaude et la vapeur change le timbre. J’adore, j’ai l’impression d’être le Barry Whyte français, en moins noir et en plus fin ! Alors ok pour le karaoké !

 

Ta dernière séance de sport?
Séance d’apnée en piscine. J’étais tellement impliqué que j’en ai oublié de respirer  jusque sous la douche !

 

Quand as-tu fait ton lit pour la dernière fois ? 
Je suis vraiment obligé de répondre ? Car ma femme va me lire...

 

Quelle tâche ménagère n'as-tu jamais faite ?
Aie ! Je veux pas polémiquer, ma femme s’approche !

 

 

POUR FINIR...

 

Quelle question aurais tu voulu que je te pose ?
C’est qui la Belette ?

                                                                                                                Ridah AZIZ